Les psychothérapeutes non reconnus cherchent une nouvelle appellation

Des juristes vont s’interroger pour voir comment redéfinir un autre acte qui ne sera pas en contradiction avec la loi.
Des juristes vont s’interroger pour voir comment redéfinir un autre acte qui ne sera pas en contradiction avec la loi. - Reporters.

Y a-t-il un avenir pour une psychothérapie différente du modèle dessiné par la législation la plus fraîche en la matière ? La question n’a rien d’anodin. En marge des dernières décisions de la Cour constitutionnelle – qui rejettent tous les recours des plaignants – une troisième voie semble se dessiner : préciser la définition de la relation d’aide afin qu’elle ne tombe plus dans le champ d’application de la loi. Dans le secteur, des groupes de pression tels qu’Alter-Psy pensent déjà à des « alternatives qui ne les mettraient ni hors-jeu, ni les obligeraient à rentrer dans le cadre et la vision très restrictifs prévus par cette loi ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct