La circoncision, un tabou vécu parfois comme une mutilation

En Belgique, la circoncision n’est théoriquement remboursée que pour des raisons médicales.
En Belgique, la circoncision n’est théoriquement remboursée que pour des raisons médicales. - reporters.

O n a coupé un morceau de mon corps sans raison valable. C’est la définition d’une mutilation, non ? Mais les gens ne se préoccupent pas de la circoncision… C’est soit anodin, soit tabou. On ne la reconnaît pas comme un problème. »

David, la quarantaine, s’exprime avec une retenue timide ; après trois ans de psychothérapie, dans laquelle il aborde régulièrement sa circoncision, il lui est toujours difficile d’en parler, encore plus de l’accepter.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct