La circoncision, un tabou vécu parfois comme une mutilation

En Belgique, la circoncision n’est théoriquement remboursée que pour des raisons médicales.
En Belgique, la circoncision n’est théoriquement remboursée que pour des raisons médicales. - reporters.

O n a coupé un morceau de mon corps sans raison valable. C’est la définition d’une mutilation, non ? Mais les gens ne se préoccupent pas de la circoncision… C’est soit anodin, soit tabou. On ne la reconnaît pas comme un problème. »

David, la quarantaine, s’exprime avec une retenue timide ; après trois ans de psychothérapie, dans laquelle il aborde régulièrement sa circoncision, il lui est toujours difficile d’en parler, encore plus de l’accepter.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct