Germain, le boulanger: «Les petits commerces ont fermé car les gens n’y vont plus»

«
J’attends juste que les pouvoirs locaux traquent plus les incivilités et les dépôts clandestins d’immondices. C’est un fléau.
», déplorent Germain et Rose-Marie.
« J’attends juste que les pouvoirs locaux traquent plus les incivilités et les dépôts clandestins d’immondices. C’est un fléau. », déplorent Germain et Rose-Marie. - Dominique Duchesnes.

Devant la vitrine de la boulangerie de Germain et Rose-Marie, un gros chantier. « Le site est un ancien charbonnage qui était devenu un parc au fil du temps, commente la boulangère. Mais c’était plutôt une broussaille. Là, la commune l’aménage tout en gardant le relief du site avec ses talus. Les anciens sapins vont être remplacés par des essences locales. Certains riverains habitués à aller y promener leurs chiens ont eu un peu de mal à l’accepter. Moi, ça me plaît car ça va être plus agréable et plus aéré. Je vais pouvoir m’y balader tous les jours. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct