Un oui conditionné au projet Wilderness à Cambron-Casteau

Le projet Wilderness comprendra une offre d’hébergement proche des animaux qui, jusqu’ici, faisait défaut au sein du parc Pairi Daiza.
Le projet Wilderness comprendra une offre d’hébergement proche des animaux qui, jusqu’ici, faisait défaut au sein du parc Pairi Daiza. - B.DEHENEFFE

Après avoir été soumis à plusieurs enquêtes publiques et s’être heurtés aux récriminations de certains riverains, les travaux d’extension du parc Pairi Daiza vont enfin pouvoir prendre leur envol. A l’unanimité, la commune de Brugelette vient d’octroyer le permis d’urbanisme introduit voici déjà plusieurs mois par les responsables du domaine animalier de Cambron-Casteau. Une décision favorable néanmoins assortie de toute une série de conditions que s’engage à respecter l’investisseur.

Pour rappel, ce projet de nouveau monde baptisé « Wilderness » comprendra une offre d’hébergement qui, jusqu’ici, faisait défaut dans le parc. Dans un proche avenir, les visiteurs les plus éloignés pourront dormir sur place en côtoyant de très près des ours bruns, des loups, des élans ou encore des castors.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct