20 novembre 2010 : « Voilà, je quitte la présidence »

« On est tous irremplaçables, mais on est tous remplacés. J’espère que des jeunes de gauche vont prendre la place que je commence à libérer ; qu’ils auront la force de prendre le relais. » © P-Y. Thienpont
« On est tous irremplaçables, mais on est tous remplacés. J’espère que des jeunes de gauche vont prendre la place que je commence à libérer ; qu’ils auront la force de prendre le relais. » © P-Y. Thienpont -

Coup de tonnerre : Philippe Moureaux, 71 ans, annonce son départ de la fédération bruxelloise du PS. Qui aura lieu officiellement mercredi prochain, en congrès. C’était attendu, mais il était maître du calendrier, et la décision, vu l’homme, pèse lourd politiquement. Philippe Moureaux (par ailleurs bourgmestre de Molenbeek) reste provisoirement à la vice-présidence du PS. Rudy Vervoort, vice-président du PS bruxellois, bourgmestre d’Evere, prend les commandes à Bruxelles, pour un an, jusqu’au renouvellement des instances.

Vous écrivez dans votre lettre de démission : « Je dois avouer que depuis un an, je ne suis plus à la hauteur de cette tâche »…

Quand j’ai été réélu en 2007, j’avais dit que je ne ferais pas l’ensemble du mandat. Je pars en gros à un an du terme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct