Jean-Christophe, le libraire: «Je joue le rôle de distributeur de billets»

«
Je trouve que la commune ne fait pas assez de promotion de notre belle région. Or, elle recèle un potentiel touristique.
», juge Jean-Christophe.
« Je trouve que la commune ne fait pas assez de promotion de notre belle région. Or, elle recèle un potentiel touristique. », juge Jean-Christophe. - Dominique Duchesnes.

Derrière un virage, un peu à l’écart de la place d’Aiseau, la librairie de Jean-Christophe se veut discrète. Pour y entrer, il faut d’ailleurs donner un coup de sonnette pour que le maître des lieux ouvre la porte. « Avant, il y avait plusieurs commerces et cafés dans le centre, mais ils ont tous été englobés par les grandes surfaces de la ville. Moi, je me débrouille, mais l’Intermarché de l’entité vend aussi de la presse. D’ailleurs, il n’y a même plus de banque. Il n’y a qu’un distributeur de billets pour les quatre villages. Je dois donner de l’argent liquide aux clients. Heureusement, je peux compter sur les gens du village et les parents qui viennent chercher leurs enfants à l’école. En été, il y a le centre des Castors où viennent les enfants. Je vends alors plus de confiseries et de boissons. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct