« J’ai renoncé à certaines visites médicales : je n’avais pas assez d’argent »

« J’ai renoncé à certaines visites médicales : je n’avais pas assez d’argent »

Avec les coupes effectuées dans le budget de la Sécurité sociale au cours des dernières années, le ticket modérateur a augmenté, les remboursements de certains médicaments ont été diminués, la participation financière des patients dans leurs soins de santé a donc augmenté. Avec une conséquence encore plus lourde : une augmentation sensible du nombre de patients qui reportent certains soins et médicaments, voire y renoncent, faute de moyens. Selon une étude menée par Solidaris en 2014, cela concernait une personne sur cinq en Wallonie. C’est le cas notamment d’Anne-Marie, une veuve d’une septantaine d’années, qui vit seule dans la région de Rebecq.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct