Fiscalité auto: taxer les émissions officielles, un vrai manque à gagner pour les finances belges

En Allemagne, les pertes fiscales s’élèves à plus d’un milliard pour 2016.
En Allemagne, les pertes fiscales s’élèves à plus d’un milliard pour 2016. - AFP

Entre les émissions de CO2 d’un véhicule en situation réelle et la valeur estimée en laboratoire et annoncée par le constructeur, l’écart peut être considérable. Et tout indique qu’il s’est accru au fil des ans. Selon l’International Council of Clean Transportation (ICCT), l’ONG à l’origine du scandale Volkswagen, la différence entre les émissions réelles et les émissions mesurés en laboratoire serait passée de 9 % en moyenne en 2001 à… 42 % en 2016.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct