Jean Stéphenne (Bone Therapeutics): «Les banques n’aident pas pour financer le capital à risque» (vidéos)

Jean Stéphenne, président du CA de Bone Therapeutics.
Jean Stéphenne, président du CA de Bone Therapeutics. - Bruno Dalimonte. Le Soir.

Jean Stéphenne, figure emblématique du secteur de la santé en Belgique, ancien patron de GSK aussi – son bébé –, est aujourd’hui président du Conseil d’administration de Bone Therapeutics, qui a réussi à lever près de 20 millions d’euros cette semaine. L’homme évoque cette nouvelle aventure, et revient surtout sur le manque de capital à risque en Wallonie. Entretien.

Vous êtes un investisseur de longue date dans le domaine de la santé, de la biotechnologie en particulier… Votre dernier coup de cœur ?

Je ne mets pas mon argent à la banque. Je l’investis dans des sociétés. Pourquoi ? Parce que je pense que l’on doit reconstruire un tissu industriel côté francophone. La Wallonie est orpheline de capital à risque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct