Karen Armstrong: «Quand on évoque Dieu, on ne sait pas du tout de quoi on parle!»

Pour Karen Armstrong, l’Europe du Nord, très sécularisée, est totalement démodée dans sa vision simpliste et méprisante de la religion.
Pour Karen Armstrong, l’Europe du Nord, très sécularisée, est totalement démodée dans sa vision simpliste et méprisante de la religion. - Mathieu Golinvaux

Karen Armstrong nous reçoit chez elle, dans une petite maison londonienne so british. Le mince tapis de neige qui recouvre les ruelles provoque certes quelques embarras de situation mais rajoute au charme du quartier. A l’heure actuelle, le gris a sans doute repris possession du ciel londonien, éclipsant les flocons blancs. La chercheuse anglaise ne devrait pas être dépaysée lors de sa venue en Belgique ce week-end, à l’occasion de l’événement « The psalms Experience », un festival de chorale organisé par Flagey, visant à nourrir un nouvel élan spirituel à travers la musique. Cette spécialiste de l’histoire des religions boucle actuellement un livre sur les écritures, qui devrait sortir en avril. Elle sera interrogée par David Van Reybrouck samedi 17 mars.

En quoi cette thématique des psaumes est-elle actuelle ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct