Nathanaël Gouin: «La musique est ma façon de vivre»

«
Aujourd’hui, j’ai envie de me libérer de l’aspect enseignement et de prendre mes propres choix en tant qu’artiste
», dit Nathanaël Gouin.
« Aujourd’hui, j’ai envie de me libérer de l’aspect enseignement et de prendre mes propres choix en tant qu’artiste », dit Nathanaël Gouin. - Hani Kanaftchian

À tout juste 30 ans, Nathanaël Gouin allie un abord tranquille à une énergie folle. Passé par le concours Reine Elisabeth, il fait partie des pianistes en vue de sa génération : sur la scène du Barbican Center de Londres la semaine dernière, il a joué en Europe, en Asie aux États-Unis, dans des salles prestigieuses telles que la grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris, la Cité de la Musique, le palais des Beaux-Arts de Bruxelles ou encore la salle Rameau à Lyon.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct