A quoi ressemblera l’étudiant de 2035?

La technologie peut être synonyme d’aliénation, mais c’est elle qui permettra à l’école de se réinventer.
La technologie peut être synonyme d’aliénation, mais c’est elle qui permettra à l’école de se réinventer. - D.R.

Dominique, 50 ans, secrétaire médicale. Son emploi en train de se robotiser, Dominique a envie de reprendre des études et aspire aujourd’hui à être médecin. Voici le profil type d’une étudiante de 2035, qui a été imaginé par un des huit groupes de travail participant à l’événement « Hack’Apprendre » de l’UCL. Des équipes composées chacune de dix personnes – professeurs, gens de l’entreprise et de l’administration, étudiants – qui ont œuvré toute la journée à inventer les traits de l’étudiant de demain.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct