Jean-Luc Crucke: «La presse doit sortir du giron de Nethys»

«
Jean-Claude Marcourt n’a peut-être pas lu les conclusions de la commission… Mais qu’il ne me demande pas de ne pas les prendre en compte.
» © Belga.
« Jean-Claude Marcourt n’a peut-être pas lu les conclusions de la commission… Mais qu’il ne me demande pas de ne pas les prendre en compte. » © Belga.

On l’appelle le « décret Crucke ». Et son père spirituel, le ministre wallon de l’Energie du même nom, doit affronter une fronde liégeoise face à son projet de réforme. Une réforme qui concerne directement l’intercommunale Publifin, et plus particulièrement sa sous-filiale Resa, qui gère la distribution de gaz et d’électricité dans une septantaine de communes liégeoises.

Samedi, dans Le Soir, c’est le chef de rang du PS de la province de Liège qui haussait le ton. Jean-Claude Marcourt demande en effet à Jean-Luc Crucke de modifier un point de son décret. Celui qui impose la sortie de Resa du giron de Nethys, la société opérationnelle du groupe Publifin. Le décret Crucke en projet prévoit en effet de reloger Resa directement dans l’intercommunale Publifin. Un coup dur pour la filiale concurrentielle Nethys, qui ne pourra plus compter sur le réseau liégeois, souvent considéré comme sa vache-à-lait, pour doper son bilan.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct