Jeux Paralympiques 2018: Eléonor Sana n’a toujours pas réalisé

Photo News
Photo News

Un retour triomphal, d’ailleurs, mardi matin dans le hall de la Tour Engie à Bruxelles. Au point que Chloé Sana, la soeur et la guide d’Eléonor, a eu un peu peur de ce fol accueil, et s’est même sentie « gênée ».

Mais pour ce qui est de réaliser, Eléonor Sana en est toujours au point mort. «  Franchement, je ne me rends pas du tout compte  », a-t-elle en effet avoué à cette occasion. «  Je constate simplement que ma médaille rend apparemment beaucoup de gens heureux, et j’en suis ravie. Tant mieux. Pour le reste, il faudra sans doute encore attendre quelques jours…  »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct