22-Mars, deux ans après: comment nos sociétés désenchantées génèrent des kamikazes

«
Depuis 40 ans, la première cause de mort entre 15 et 25 ans, c’est le suicide
», rappelle Philippe Van Meerbeeck.
« Depuis 40 ans, la première cause de mort entre 15 et 25 ans, c’est le suicide », rappelle Philippe Van Meerbeeck. - Mathieu Golinvaux.

Pour quelles idées mourir aujourd’hui ? C’est en explorant cette question épineuse à l’aune de l’histoire des religions et de son expérience de la psychologie des adolescents que le psychiatre Philippe van Meerbeeck vise, dans « Les jeunes dans l’apocalypse » (Racine), à faire comprendre comment nos sociétés désenchantées génèrent des kamikazes prêts à nous exploser à la figure.

« Comment devenir soi-même dans un monde où Dieu est mort et où l’idéal est de devenir Dieu soi-même ? », interrogez-vous. La sécularisation et l’individualisme seraient des machines à produire des kamikazes, des jeunes portés vers une forme d’apocalypse, de négation de soi et des autres ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société