Franco Fagioli Händel, Arias

<span>Franco Fagioli</span> Händel, Arias

Franco Fagioli s’est imposé en quelques années comme un des contreténors les plus surprenants de la nouvelle génération. La beauté plastique du timbre impressionne d’autant plus qu’elle se met au service des expressions les plus diverses (d’un « Ombra mai tu » de Serse, rêveur à souhait à la douleur assumée de « Cara sposa » de Rinaldo).

A côté de tubes händeliens tirés de Giulio Cesare, Rinaldo ou Ariodante, il nous offre des raretés comme Oreste ou Imeneo, avant-dernier opéra du maître avant l’ère des oratorios.

Ces interprétations très impliquées bénéficient du soutien engagé de l’ensemble Pomo d’Oro.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct