«Les gens sont arrivés à s’autoconvaincre que rien ne se passe à Arlon»

Mathe est belge, Eric est français. Ils se sont rencontrés sur leur lieu de travail luxembourgeois.
Mathe est belge, Eric est français. Ils se sont rencontrés sur leur lieu de travail luxembourgeois. - Hathim Kaghat

Sur tous les travailleurs occupés d’Arlon, 58.7 % travaillent au Grand-Duché. Ils représentent fidèlement un peu plus de la moitié des Arlonais que nous avons interrogés durant notre immersion. Parmi eux, Mathe et Eric. Elle est belge, il est français. Ils se sont rencontrés sur leur lieu de travail luxembourgeois – «  une banque, comme beaucoup de gens qui travaillent ici  ». Mathe a déménagé de Bruxelles à Arlon quand elle a décroché son poste. À Bruxelles, son salaire ne lui permettait pas de boucler les fins de mois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct