Loos / Prins / Walnier Avant un rêve

<span>Loos / Prins / Walnier</span> Avant un rêve

Les cordes du piano, de la guitare, du violoncelle entretissent des mélodies et des harmonies calmes et douces, un peu mystérieuses aussi.

Dès l’entame avec « Trauenfarbene Fünf », un morceau en cinq temps de Prins, on est lancé dans une musique qui ne répond pas aux canons du jazz, ni du classique ni de la world. On est ailleurs, dans un paysage onirique, intrigant et beau. Même si « Loos niet boos » de Loos swingue, allègre, on reste dans un jardin serein, sensuel, quasi voluptueux. Avec « Avant un rêve » et la suite aussi.

C’est un album à écouter pour penser, rêver, méditer.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct