Kazakhgate: majorité et opposition se déchirent, les accusations volent

Armand De Decker, ancien sénateur MR, est, pour sa part, dans le collimateur de la Justice.
Armand De Decker, ancien sénateur MR, est, pour sa part, dans le collimateur de la Justice. - Photo News.

Après 16 mois de travaux et avoir volé très haut, la commission d’enquête sur le Kazakhgate (Le Soir de mercredi) atterrit sur le ventre. Il n’y a pas de consensus sur le rapport final. Après avoir voté (à peu près) tous ensemble le premier volet du rapport il y a quelques jours, qui avait trait à la naturalisation de Chodiev et consorts, les députés se sont affrontés en revanche mercredi, quand il s’est agi des chapitres portant sur le processus législatif (l’élaboration et l’adoption de la loi sur la transaction pénale) et sa mise en œuvre par le monde judiciaire. C’est bloc contre bloc.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct