A la recherche du carbone perdu

Première station labellisée par l’Europe, Lonzée surveille la respiration d’une culture près de Gembloux.
Première station labellisée par l’Europe, Lonzée surveille la respiration d’une culture près de Gembloux. - D.R.

De loin, ça ressemble à un tableau électrique auquel on aurait ajouté des perches de prise de son, un grand seau à ailettes et diverses cannes à pêche entremêlées. Ronronnant au milieu d’un champ à Lonzée, cet outil peu spectaculaire est l’un des tout premiers labellisés par le programme européen Icos. Ce réseau comptera à terme 140 stations de ce genre – terrestres, marines et atmosphériques – dont la mission sera d’étudier au plus près la manière dont les écosystèmes européens « respirent », émettent et absorbent du CO2.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct