Et si les États-Unis ne savaient plus se financer?

Selon des estimations de BMO Capital Markets, les États-Unis vont devoir emprunter 1.270 milliards de dollars par an sur les cinq prochaines années, soit le double des montants empruntés précédemment.
Selon des estimations de BMO Capital Markets, les États-Unis vont devoir emprunter 1.270 milliards de dollars par an sur les cinq prochaines années, soit le double des montants empruntés précédemment. - Reuters

Vingt mille milliards de dollars ! C’est le montant de la dette publique américaine ; il a doublé entre 2008 et 2016 et rien n’indique que les choses s’amélioreront dans un avenir proche, bien au contraire.

Et si, à un moment, les Américains ne savaient plus se financer ? Et si la dette américaine ne trouvait plus preneur ? Pour le Chief Economist de CBC Banque, Bernard Keppenne, qui soulève ces deux questions, l’économie américaine ressemble en ce moment à un serpent en passe de se mordre la queue…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct