Lio canta Caymmi

<span>Lio</span> canta Caymmi

La bossa-nova, là où tout n’est que langueur, douceur acoustique, jazz et saudade. Jacques Duvall et Lio l’ont bien compris et les arrangements délicats de Christophe Vandeputte sont tout ce qu’il fallait à ces chefs-d’œuvre que sont « Samba da minha terra » ou « Doralice ».

La voix de Lio n’est que velours, même pour les quelques parties adaptées en français par Jacques (« un peu comme un opéra sous-titré », commente Lio). Jamais son approche n’est dans l’emphase car les chansons, sublimes, ne le nécessitent pas.

L’ami Loustal a dessiné la pochette d’un disque qui n’est que calme et volupté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct