Les recommandations de la commission Kazakhgate: entre rien et pas grand-chose…

Déçu par la maigreur du rapport tel que voté par la majorité des commissaires, Dirk Van Der Maelen (SP.A) a présenté jeudi «
sa
» vision.
Déçu par la maigreur du rapport tel que voté par la majorité des commissaires, Dirk Van Der Maelen (SP.A) a présenté jeudi « sa » vision. - Belga / Nicolas Lambert.

La messe est dite : 12 des 17 députés membres de la commission d’enquête parlementaire sur la transaction pénale ont voté, vendredi matin, le rapport final. Comme craint ces derniers jours : on a voté majorité (N-VA, MR, CD&V, VLD) contre opposition (PS, SP.A, CDH, Ecolo). Olivier Maingain, pour Défi, a séché la séance (lire par ailleurs).

Un vote, effectué dans l’ambiance politique délétère des derniers jours, qui met quasiment un terme au volet parlementaire de l’enquête : reste le débat en plénière (après les vacances). Une formalité. Surtout au vu de la pauvreté des recommandations contenues dans les conclusions des députés. Tour d’horizon des maigres suggestions des commissaires.

1.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct