Mode: comment les jeunes ont pris le pouvoir de notre imaginaire collectif

Mode: comment les jeunes ont pris le pouvoir de notre imaginaire collectif

Il fut un temps où les bébés n'étaient pas mignons. Où les enfants ne jouaient pas au jardin. Et où les jeunes n’étaient pas les rois du monde. Le musée de la mode d’Hasselt démarre son exposition avant 1800, à cette époque où les gamins et les gamines n’étaient que des adultes miniatures, sans droits, sans individualité, habillés comme leurs parents et affichés, dans la classe supérieure, comme de petits accessoires vivants, vêtus de robes et de corsets, de costumes et d’habits à la française...

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct