Manifestation féministe à Bruxelles: accusée de violences, la police invite les plaignantes à porter plainte

Manifestation féministe à Bruxelles: accusée de violences, la police invite les plaignantes à porter plainte

S i les participantes à la manifestation ’Reclaim the Night’ se plaignent de l’action policière, nous les invitons à se faire connaître  », a indiqué lundi le porte-parole de la police Bruxelles-Capitale/Ixelles Olivier Slosse en réaction aux accusations des manifestantes qui affirment avoir été traitées violemment et brutalement samedi soir. Celles-ci peuvent introduire une plainte directement auprès de la police bruxelloise ou au Comité P. «  L’intervention policière a été filmée  », a ajouté le porte-parole.

Une septantaine de personnes ont été interpellées samedi soir, dans le centre de Bruxelles, lors d’un rassemblement féministe. La précédente édition, en 2017, avait été émaillée d’incidents avec la police, ce qui explique que la manifestation n’avait pas reçu d’autorisation cette année.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct