Promises of a face L’art n’a jamais cessé de se refaire le portrait

<span>Promises of a face</span> L’art n’a jamais cessé de se refaire le portrait

Oooooh  ! Mais c’est joli ce que tu as dessiné là ! C’est quoi ? Une citrouille ? Un ballon ? Une pomme de terre ?

– Beuh non papa, c’est toi ! »

Dès la prime enfance, l’être humain éprouve le besoin de réaliser le portrait de ses semblables. Certains, plus doués que d’autres, sont passés à la postérité.

C’est à ces derniers qu’est consacrée l’exposition actuelle des Musées royaux des Beaux-Arts, « Promises of a Face » ou, dans sa version française, « Promesses d’un visage. L’art du portrait des primitifs flamands au selfie ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct