Mehmet Polat Ageless garden

<span>Mehmet Polat</span> Ageless garden

« La musique a été le meilleur langage pour exprimer ma vie intérieure depuis plus de trente ans. Et pour les vingt dernières années, l’oud a été l’instrument principal de ce voyage. » Le musicien turc né à Urfa, près de la frontière syrienne, Mehmet Polat a composé les dix plages de l’album tout au long de sa vie de musicien itinérant, et il les joue aujourd’hui avec sa vision d’aujourd’hui.

C’est de la musique orientale, où Mehmet joue de l’oud, évidemment, et ses complices du darbuka, du tombak, du ney, de la kora, des tablas. Ce qui donne des sonorités particulièrement riches et fascinantes. Comme la musique de Mehmet d’ailleurs, dans laquelle il faut se laisser porter, s’immerger, le cœur et les oreilles ouvertes à la nouveauté et à la beauté.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct