Une plaignante agressée par des hommes casqués

Les médias l’ont surnommée Marie : la troisième plaignante pour « viol » à l’encontre de Tariq Ramadan a été agressée dans le hall de son immeuble, à Lille, le 25 mars. Deux individus portant des casques de moto l’ont rouée de coups, lui ont volé son téléphone puis l’ont aspergée d’eau en la menaçant de revenir « avec de l’essence ». La quadragénaire a porté plainte pour coups et menaces de mort. Ses agresseurs n’ont pas mentionné Tariq Ramadan mais Marie y voit une vengeance de ses supporters, suite à son dépôt de plainte.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct