Comment Cambridge Analytica a spolié 61.000 Belges?

© Reuters
© Reuters

Il a suffi que huit Belges installent une application apparemment destinée à des tests psychologiques via Facebook pour que les données de 60.949 autres se voient avaler par la firme Cambridge Analytica. En réalité, cette application nommée Thisisyourdigitallife a eu pour objectif premier de cibler les utilisateurs de Facebook inscrits sur les listes électorales américaines. À l’échelon planétaire, ce logiciel a été téléchargé par 270.000 utilisateurs, récoltant au passage les données de leurs amis. Initialement estimé à 50 millions, le nombre de personnes affectées atteindrait en fait les 87 millions, majoritairement aux Etats-Unis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct