«C’est facile d’écraser les fleurs sous les sacs-poubelles»

«C’est facile d’écraser les fleurs sous les sacs-poubelles»

L’enseignement et la formation sont des valeurs cardinales pour espérer monter à bord de l’ascenseur social. Sur ce plan, Cureghem est une mine d’or : écoles où le climat est parfois rude mais où des profs se démènent au quotidien, associations en tous genres, éducation permanente à chaque coin de rue, cours d’alphabétisation ou clubs sportifs à la pelle… Un réseau d’une densité incroyable où des vies prennent forme.

A la Kureghem Boxing Academy, Abdelhaj enseigne les rudiments de son sport cinq fois par semaine aux jeunes adultes et aux enfants. Et ça cogne dur dans la salle de gym de l’institut de la Providence transformée en ring : « On a commencé dans le cadre d’un contrat de quartier et lorsqu’il s’est achevé, j’ai lancé ce club. Ici, on pratique la boxe éducative. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct