«Nous avons l’impression de vivre constamment dans les poubelles»

«Nous avons l’impression de vivre constamment dans les poubelles»

Connaissez-vous Théodore Heyvaert ? Non ? Le nom de cet ancien gouverneur du défunt Brabant unitaire (c’était au XIXe siècle) bénéficie pourtant d’une réputation quasi planétaire. Ainsi au Bénin, dans le port de Cotonou, chacun sait que les milliers de voitures d’occasion déversées sur les quais par des bateaux géants proviennent souvent du « quartier Heyvaert », plaque tournante européenne de ce commerce depuis plusieurs décennies, à cheval sur Molenbeek et surtout Cureghem, à Anderlecht.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct