Expo 58: les pavillons des États-Unis et de l’U.R.S.S.

Vue aérienne de l’Expo 1958 © Le Soir
Vue aérienne de l’Expo 1958 © Le Soir

Le pavillon de l’Union Soviétique

D’instinct, les Russes ont choisi le parallépipède rectangle. Cela correspond à leur tempérament carré, à leur conception de la grandeur, à l’aspect massif de leur terre lointaine. À leur idéal aussi, qui se satisfait à la vue d’une belle centrale électrique. Et pourtant cet immense hangar de verre n’est pas désagréable à regarder. Ses proportions ont une certaine noblesse, de la fermeté. C’est simple, honnête, loyal. Et cela repose des méningites architecturales d’alentour. La voici donc, cette maison de verre sans rideaux de fer ! Une publicité basée sur le mystère allèche depuis des mois le public. À tel point que malgré la proximité du pavillon des États-Unis, – l’énorme bonbonnière dorée d’en face – tous les Américains sont en U.R.S.S. C’est d’un bon esprit international.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct