Israël est prêt à agir seul pour contrer l’implantation iranienne en Syrie

Les pilotes israéliens ont déjà mené des dizaines d’attaques contre des cibles syriennes, depuis le début de la guerre civile en 2011.
Les pilotes israéliens ont déjà mené des dizaines d’attaques contre des cibles syriennes, depuis le début de la guerre civile en 2011. - Reuters.

Depuis Jérusalem,

Ni confirmer, ni infirmer. Comme à son habitude, l’armée israélienne est restée muette sur ce qui pourrait être une nouvelle confrontation avec l’Iran, par Syrie interposée. Une stratégie de mutisme de longue date, quitte à maintenir un secret de polichinelle sur ses actions militaires en Syrie, pour ne pas forcer Damas et ses soutiens à réagir par la force devant un acte de guerre rendu public. Mais cette fois-ci, elle semble plus relever de la posture que du secret défense, et c’était sans compter sur la colère du Kremlin, qui a directement accusé l’Etat hébreu d’être à l’origine des frappes ayant visé tôt lundi matin l’aéroport militaire de Tiya, autrement appelé base « T4 », situé dans la province de Homs, près de la cité antique de Palmyre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct