«Football panique» à la Deutsche Bank

Christian Sewing pourra-t-il sauver la banque
?
Christian Sewing pourra-t-il sauver la banque ? - Kai Pfaffenbach/Reuters.

Depuis Berlin

Peut-on encore sauver la Deutsche Bank ? Après trois pertes annuelles successives, personne ne voit actuellement une sortie de crise pour la première banque allemande qui emploie près de 100.000 personnes dans le monde. Une nouvelle fois, le conseil de surveillance a décidé de changer le président du directoire avant la fin de son contrat révélant ainsi un sentiment de panique dans le groupe. Le britannique John Cryan laisse la place à l’Allemand Christian Sewing, âgé de 47 ans, qui était son adjoint.

Le temps presse alors que l’ombre d’une faillite grandit. « Je vais prendre des décisions difficiles et les appliquer », a promis Christian Sewing dans une lettre adressée aux employés du groupe. La deutsche Bank doit retrouver son « âme de chasseur » (Jägermentalität), a-t-il affirmé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct