A quel dédommagement les victimes de Cambridge Analytica peuvent-elles s’attendre?

Ce mardi, Mark Zuckerberg vient s’expliquer devant les sénateurs américains. Il reconnaît déjà une forme de négligence.
Ce mardi, Mark Zuckerberg vient s’expliquer devant les sénateurs américains. Il reconnaît déjà une forme de négligence. - AFP.

Faites-vous partie des 87 millions de membres de Facebook, en ce compris les 2,7 millions d’Européens et les 61.000 Belges, dont les données personnelles ont été frauduleusement siphonnées par Cambridge Analytica ? En principe, depuis ce lundi soir, vous devriez être au courant, puisque le réseau social fondé par Mark Zuckerberg s’est engagé à prévenir individuellement les personnes concernées via un bandeau sur leur page personnelle. Dans le cadre de cette affaire, la Commission de la vie privée (CPVP) a tenu à rappeler que les personnes lésées pouvaient déposer plainte auprès d’elle.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct