lesoirimmo

Une nuit dans la peau d’un contrôleur aérien

Depuis la tour de contrôle, Michel Defays est en contact par radio avec chaque pilote qui pose son avion sur le tarmac liégeois.
Depuis la tour de contrôle, Michel Defays est en contact par radio avec chaque pilote qui pose son avion sur le tarmac liégeois. - Mathieu Golinvaux.

Dimanche 3 septembre 2017, la tour de contrôle de l’aéroport de Liège reçoit un appel radio d’un pilote d’hélicoptère de combat, au cours d’une démonstration de parachutage : « Mon copilote vient de sauter de l’appareil ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct