Netflix, privé de compétition, boude Cannes

L’année dernière, les affiches des deux films de Netflix en compétition s’exhibaient largement sur la Croisette.
L’année dernière, les affiches des deux films de Netflix en compétition s’exhibaient largement sur la Croisette. - Reuters.

Ted Sarandos, le directeur des contenus, l’a annoncé dans une interview au magazine Variety avant l’annonce de la sélection officielle ce jeudi. L’industrie du cinéma francophone a décidé que seuls les films prévus en salles peuvent concourir.

Ce changement est une attaque frontale contre la plateforme de streaming. L’année dernière, deux de ses films figuraient dans la sélection, The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach et Okja du réalisateur coréen Bong Joon-ho. Or, ce dernier en lice pour la Palme d’Or, n’est jamais sorti dans les salles obscures. Seuls les abonnés au site – 117,6 millions à travers le monde – ont pu le voir. Un affront pour les cinéphiles. C’est même sous les huées que les spectateurs de Cannes l’avaient accueilli lors de l’unique projection.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Cinéma