Denis Mukwege: «Le sort des Congolais n’intéresse pas le gouvernement…»

Le docteur Mukwege.
Le docteur Mukwege. - Photo News

Témoin de premier plan de la souffrance des femmes de son pays, le Docteur Mukwege ne dénonce pas seulement les violences sexuelles, qu’il considère toujours comme une « arme de guerre » utilisée par les groupes armés, il assiste aussi, en particulier au Kivu, à la prostitution qui règne dans les « carrés miniers ». Des filles mineures, trop pauvres pour poursuivre leur scolarité, sont obligées de se prostituer dans d’effarantes conditions de promiscuité et de manque d’hygiène…

« Il s’agit véritablement d’esclaves sexuelles », dénonce le docteur qui, avec le soutien de Médecins du Monde, a mis sur pied l’APEF (action pour la promotion de l’enfant et de la femme), une organisation qui s’efforce d’aider les jeunes filles prostituées en leur permettant de reprendre leur scolarité et de trouver un autre métier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct