De Roeck, l’étoile du style Atome

© Le Soir
© Le Soir

Article paru dans Le Soir du 10 avril 2008

En 1958, l’étoile de Lucien De Roeck a fait le tour du monde pour représenter l’Exposition universelle. L’Atomium d’André Waterkeyn n’était qu’une audace architecturale provisoire.

L’Étoile 58 a fait la fortune de plus de 3.000 marques, auxquelles elle a été associée gracieusement. Injustement oublié par l’histoire officielle, Lucien De Roeck avait perçu la somme dérisoire de 25.000 francs belges pour la création de cet emblème, dont l’utilisation ne sera pas toujours exemplaire au plan du respect des droits d’auteur. Le nom de Lucien De Roeck sera trop souvent absent des innombrables affiches et produits dérivés de l’Expo.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct