RD Congo: «Didier Reynders est à la manœuvre contre nous»

Léonard She Okitundu avec Didier Reynders, en septembre dernier à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York
: le chef de la diplomatie congolaise cible explicitement son homologue belge dans les tensions actuelles entre les deux pays.
Léonard She Okitundu avec Didier Reynders, en septembre dernier à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York : le chef de la diplomatie congolaise cible explicitement son homologue belge dans les tensions actuelles entre les deux pays. - Benoît Doppagne/ Belga.

Depuis Kinshasa,

Bien que comptant quelque 4,5 millions de déplacés et plusieurs foyers de violence, la République démocratique du Congo refuse de figurer sur le même rang que la Syrie ou le Yémen. Elle a réussi à faire baisser le niveau d’urgence « L3 » qui lui avait été attribué par l’ONU, une mesure symbolique mais aussi administrative permettant d’ouvrir certains « tiroirs » d’accès à une aide d’urgence renforcée. En outre, Kinshasa a choisi de bouder la conférence des donateurs qui avait été convoquée à Genève à l’initiative des Nations unies et des Pays-Bas et qui a réuni des promesses d’aide pour un montant de quelque 500 millions de dollars, au lieu du 1,7 milliard initialement prévu.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct