Trine Dyrholm: «C’est ma version de Nico»

Dans le film, c’est Trine Dyrholm qui interprète les morceaux, «
car nous devions créer nos versions, pas l’imiter
», dit-elle.
Dans le film, c’est Trine Dyrholm qui interprète les morceaux, « car nous devions créer nos versions, pas l’imiter », dit-elle. - D.R.

Une femme fatale, mystérieuse, incomprise : les qualificatifs que l’on pourrait utiliser pour parler de Christa Päffgen, plus connue sous le pseudonyme de Nico, sont nombreux. Personnage aussi iconique qu’indescriptible, elle a marqué de son empreinte le monde de l’art. Du Velvet Underground à La dolce vita de Fellini, elle fut l’un des visages incontournables des sixties. Un destin passionnant et énigmatique que la réalisatrice italienne Susanna Nicchiarelli tente de décrypter à travers Nico, 1988, un biopic retraçant la dernière année de vie de l’icône déchue.

Pour l’incarner à l’écran : Trine Dyrholm, actrice danoise vue chez Vinterberg et Susanne Bier, mais aussi chanteuse, auteure et compositrice.

Comment avez-vous démarré ce projet ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Cinéma