Pour sa nouvelle CEO, «Brussels Airlines doit être plus rentable»

Christina Foerster a pris ses fonctions le 1 er  avril.
Christina Foerster a pris ses fonctions le 1 er avril. - Olivier Polet.

Première femme à diriger une compagnie aérienne du groupe Lufthansa, une des rares femmes à la tête d’une compagnie en Europe, Christina Foerster est, officiellement, la nouvelle patronne de Brussels Airlines depuis le 1er avril. Elle y était déjà responsable du service commercial depuis septembre 2016. La place de CEO lui a été ouverte après le licenciement de Bernard Gustin, pour un subtil mélange de divergence stratégique avec le responsable de la filiale Eurowings (dans laquelle Lufthansa a intégré la compagnie belge) et de manque de résultat financier. Un scénario surprise qui a quelque peu voilé le parcours de la nouvelle responsable des 3.500 salariés de la compagnie.

Allemande, elle a grandi aux îles Canaries («  d’où mon goût pour les voyages et ma passion pour les sandales  »), étudié aux États-Unis, travaillé en Thaïlande et en Australie, dans l’hôtellerie et la consultance avant de débarquer chez Lufthansa en 2002.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct