Nemmouche et un complice renvoyés aux assises

Nemmouche soutient qu’il n’est pas le tireur de la rue des Minimes.
Nemmouche soutient qu’il n’est pas le tireur de la rue des Minimes. - AFP.

La chambre des mises en accusation a partiellement réformé, jeudi, l’ordonnance de la chambre du conseil de Bruxelles qui avait renvoyé, le 25 janvier dernier, devant la cour d’assises, Mehdi Nemmouche, l’auteur présumé de l’attentat commis le 24 mai 2014 contre le Musée juif de Bruxelles, et ses deux complices présumés, Nacer Brender et Mounir Atallah.

La juridiction d’appel a décidé de laisser à Mounir Attalah, un truand français soupçonné d’avoir aidé Nemmouche à se procurer des armes auprès de Nacer Brender, le bénéfice d’un non-lieu. La décision de la chambre des mises en accusation est conforme aux réquisitions du procureur fédéral Bernard Michel. Une seule partie civile avait demandé son renvoi aux assises.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct