lesoirimmo

Steven, un pied à Renaix, le reste à Ellezelles

Steven, un pied à Renaix, le reste à Ellezelles
Olivier Polet.

Steven est flamand. Son accent le trahit mais son français est excellent. Des yeux aussi bleus que sa chemise en jeans. Une barbe de quelques jours et un beau bronzage, il revient de plusieurs semaines à la montagne.

Après avoir travaillé plusieurs années comme policier à Molenbeek, il voulait retrouver le calme de la campagne. Il a été muté à Renaix, en Flandre. Après un moment d’adaptation, il a su qu’il voulait habiter à Ellezelles. « Renaix, c’est un trou. Et les Flamands, ils restent dans ce trou. Ici, c’est vraiment différent. Tu montes la chaussée d’Ellezelles, tu passes le moulin du Cat sauvage et tu arrives vraiment dans un autre monde. » Un autre monde ? « Un endroit tranquille. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct