Un fait divers Lever le voile sur le viol, une leçon de courage

<span>Un fait divers</span> Lever le voile sur le viol, une leçon de courage

On hésite à l’écrire. Parce que ça ferait racoleur. Parce que ça risque de faire fuir les lecteurs. Parce qu’on voudrait malgré tout préserver un peu de pudeur. Et pourtant, ce mot, il faut l’écrire. Viol. Viol. Viol. Il faut l’écrire pour en finir avec cette gêne justement. Pour que des femmes comme Laure Chartier n’aient plus à rougir de raconter sur scène qu’elles ont été la proie d’une agression sexuelle et surtout, leur parcours du combattant quand elles décident de porter plainte.

Il fallait du cran pour exposer cette histoire sur le plateau. Il fallait une sacrée dose de courage pour revivre ce traumatisme et en faire un acte théâtral qui déjoue tout pathos grâce à une autodérision permanente.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct