Communales 2018: le MR veut les clés de Bruxelles

Charles Michel et Dider Reynders étaient là pour soutenir Alain Courtois qui se voit déjà bourgmestre de Bruxelles. © Sylvain Piraux.
Charles Michel et Dider Reynders étaient là pour soutenir Alain Courtois qui se voit déjà bourgmestre de Bruxelles. © Sylvain Piraux.

C’est au sommet d’un hôtel de luxe situé au cœur du piétonnier bruxellois que le gratin du MR s’était donné rendez-vous vendredi. Avec une vue imprenable «  sur tout ce qu’il reste à faire dans la capitale  », ils ont officiellement lancé leur campagne pour les élections communales.

Invités de marque de cette réunion de famille, le Premier ministre Charles Michel et le vice-Premier Didier Reynders. La présidente de l’Open-VLD, Gwendolyn Rutten, avait également fait le déplacement, la liste libérale étant bilingue. La présence de ces figures du niveau fédéral avait pour but de démontrer l’importance de la ville aux yeux des bleus, même si le Premier ministre s’est empressé de préciser que le gouvernement essayerait de ne pas être perturbé par «  la fièvre des élections communales  ». Interrogé sur ses ambitions à Wavre, il a botté en touche.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct