La N-VA veut séduire les Bruxellois à coup de tracts

Théo Francken a joué le rôle de maître de cérémonie, mardi matin, à la présentation des listes N-VA pour les communales en Région bruxelloise. © Photo News.
Théo Francken a joué le rôle de maître de cérémonie, mardi matin, à la présentation des listes N-VA pour les communales en Région bruxelloise. © Photo News.

Les incidents du week-end dernier à Anderlecht ne pouvaient pas mieux tomber. Du moins si on se place du point de vue de la N-VA qui a présenté ses têtes de liste pour les élections communales en Région bruxelloise mardi matin. Le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Théo Francken, avait été invité pour jouer le rôle de maître de cérémonie.

Il s’en est donné à cœur joie, dès l’introduction du premier candidat, Gilles Verstraeten, habitant du quartier Cureghem (Anderlecht). Francken a précisé ce qu’il avait déjà insinué dans un tweet polémique lundi soir, suite à l’agression d’une équipe de la VRT : «  On ne peut pas tolérer le comportement terrorisant d’allochtones dans la capitale de l’Europe.  » Avant de paraphraser Donald Trump : « Il ne faut pas de “no-go zone ” (des zones de non-droit NDLR) à Anderlecht. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct