Une justice centralisée

Selon une enquête menée en 2017 par La Ligue des familles auprès de 600 parents ayant connu une séparation avec enfant(s), 41 % des dossiers se règlent en justice. L’arrangement à l’amiable ne concerne que 33 %, la médiation familiale 5 %. Pour définir le montant de la pension alimentaire, le passage par le jugement reste donc la voie prioritaire.

Depuis septembre 2014, tous les dossiers relatifs à des différents familiaux, y compris la question de l’hébergement de l’enfant, sont traités par le tribunal de la famille.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct