Le rapport final sur le Kazakhgate ne sera pas amendé

Dirk Van Der Maelen, président de la commission d’enquête, en a pris pour son grade mercredi.
Dirk Van Der Maelen, président de la commission d’enquête, en a pris pour son grade mercredi. - Didier Lebrun / Photo News.

Les députés ont verbalisé, pour la dernière fois, leur divergence de vues sur le dossier dit du Kazakhgate. L’occasion ? Le débat en plénière du rapport de près de 500 pages, rendu par la commission d’enquête parlementaire. Le lieu ? Un hémicycle de la Chambre des représentants plutôt clairsemé, pour cette convocation inhabituelle un mercredi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct