10 : 10 La cour de récré devient territoire à danser

« 10 : 10 », une pièce pour trois danseurs et un batteur, explore la cour de récré comme laboratoire  chorégraphique.
« 10 : 10 », une pièce pour trois danseurs et un batteur, explore la cour de récré comme laboratoire chorégraphique. - Alice Piemme.

On peut le prononcer « dix dix » ou « dix sur dix » ou encore « dix heures dix ». La chorégraphe Caroline Cornelis aime cette ambiguïté, ce flou orthophonique autour du titre de son nouveau spectacle. Clin d’œil à l’heure de la récré du matin, 10 : 10 pourrait tout aussi bien évoquer des enfants faisant le compte de billes récoltées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct